Bouffadou

L'emplacement, les divers méthodes d'allumage, les types de feux, etc.
Avatar du membre
Camille
Écureuil (0-5)
Écureuil (0-5)
Messages : 200
Enregistré le : mar. 12 mai 2015 21:24

Re: Bouffadou

Message par Camille » sam. 2 sept. 2017 09:12

Petite question pour le percer tu utilises une grande tarière ou c'est une essence de bois avec le coeur tendre comme le sureau?

Avatar du membre
Chriswood
Écureuil (0-5)
Écureuil (0-5)
Messages : 59
Enregistré le : lun. 21 août 2017 05:42

Re: Bouffadou

Message par Chriswood » sam. 2 sept. 2017 13:37

J'ai des mèches de 600 ;) ça aide beaucoup .. sur ce modele on n'est plus dans du bushcraft tradi.

Avatar du membre
Pierre
Écureuil (0-5)
Écureuil (0-5)
Messages : 5625
Enregistré le : lun. 20 oct. 2008 20:26

Re: Bouffadou

Message par Pierre » lun. 4 sept. 2017 09:01

On peut bricoler des mèches à bois à partir de fer à béton, ou souder une mèche sur un rondin.
Si tu as peur, ne le fais pas; si tu le fais, n'aie pas peur. (prov. Mongol)
Règle des 5 C : " C'est Con, mais C'est Comme Ça!"

Blizzard

Re: Bouffadou

Message par Blizzard » lun. 4 sept. 2017 09:31

« souder une mèche sur un rondin » ? Il faut bien maîtriser la soudure pour souder du métal sur du bois.

Selon le Larousse, Rondin :
— Bois de chauffage, scié aux longueurs d'usage, dont le diamètre est généralement compris entre 7 et 12 cm.

— Bille non équarrie, dans le commerce des bois tropicaux.

D'après le Littré :
1. Morceau de bois de chauffage qui est rond, c'est-à-dire qui n'est pas fendu, et qui se dit par opposition à bois de quartier. Des rondins de hêtre.
Un pâté sur un rondin de bois, avec un verre à moitié plein de vin, [Diderot, Salon de 1765, Œuv. t. XIII, p. 125, dans POUGENS]

2. Gros bâton. Il a reçu des coups de rondin.

3. Cylindre de bois, sur lequel le plombier arrondit les tables de plomb.

Attention au sens des mots compris de tous.

Avatar du membre
Camille
Écureuil (0-5)
Écureuil (0-5)
Messages : 200
Enregistré le : mar. 12 mai 2015 21:24

Re: Bouffadou

Message par Camille » lun. 4 sept. 2017 11:29

J'avais pensé effectivement à une tige de fer mise au feu jusqu'à ce qu'elle devienne rouge, mais je trouve que ça fait bricolage approximatif et légèrement dangereux. Je voulais savoir si il existait une méthode plus sécurisante et soignée. Merci pour l'information.

Avatar du membre
Pierre
Écureuil (0-5)
Écureuil (0-5)
Messages : 5625
Enregistré le : lun. 20 oct. 2008 20:26

Re: Bouffadou

Message par Pierre » lun. 4 sept. 2017 11:52

Pour ce genre de bricolage, on doit même pouvoir simplement emmancher une mèche à bois dans un tube métallique, en perçant sans forcer cela doit fonctionner.
Si tu as peur, ne le fais pas; si tu le fais, n'aie pas peur. (prov. Mongol)
Règle des 5 C : " C'est Con, mais C'est Comme Ça!"

Avatar du membre
Camille
Écureuil (0-5)
Écureuil (0-5)
Messages : 200
Enregistré le : mar. 12 mai 2015 21:24

Re: Bouffadou

Message par Camille » lun. 4 sept. 2017 12:11

J'ai essayé cette méthode pour débuter une ruche cévenole et je ne la trouve pas très pratique car la sciure a du mal à s'évacuer ce qui a tendance à bloquer l'outil et le faire monter en température. Mais j'ai du m'y prendre comme un manche

Blizzard

Re: Bouffadou

Message par Blizzard » lun. 4 sept. 2017 12:25

À condition que la mèche ait un diamètre supérieur au tube. Que la paroi de celui-ci soit assez épaisse pour supporter la torsion et que le foret ne se coince pas dans un nœud ou dans une partie plus dure. La liaison tube-mèche doit être assez forte pour retirer le tout.

Répondre

Retourner vers « Le feu »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité